Un peu d’amour

1. Voici une photo d’un panneau qui a été prise aux Pays-Bas. Expliquez l’expression en français. Que pensez-vous de la traduction ?

2. Voici l’endroit (près d’un bureau de poste) où se trouve le panneau. Pourquoi l’a-t-on accroché ici ?

3. Cela vous arrive d’écrire des lettres d’amour, des poèmes peut-être, ou plutôt des textos, des messages en émoticônes ?

L’auteur français Georges Perec aimait jouer avec la langue française. Dans son roman (lipogrammatique) La Disparition par exemple, il n’a pas utilisé la lettre e. Il a également inventé la technique poétique de la Belle Présente : écrire un poème où il ne citait pas le nom de sa bien-aimée mais où il utilisait seulement les lettres contenues dans son prénom. Le voilà. De qui s’agit-il ?

Elle ici,
Clé celée,
Ciel lié,
Le ciel clic

4. Dans le même genre, il a créé la Belle Absente. Pour faire une déclaration masquée, il a écrit un poème en masquant les lettres de son prénom dans les vers du poème. Pour le premier vers, il utilise toutes les lettres de l’alphabet, sauf la première lettre du prénom concerné. Idem pour le deuxième vers et la deuxième lettre, etc. “On s’autorise d’exclure, précise Perec, K.W.X.Y.Z. peu usités en français”.
Voilà le poème en question. De qui s’agit-il ?

Inquiet, aujourd’hui, ton pur visage flambe.
Je plonge vers toi qui déchiffre l’ombre et
la lampe jusqu’à l’obscure frange de l’hiver.
Quêtes du plomb fragile où j’avance, masque
nu, hagard, buvant ta soif jusqu’à accomplir
l’image qui s’efface, alphabet déjà évanoui.
L’étrave de ton regard est champ bref que je
dois espérer, la flèche magique, verbe jeté,
plain-chant qu’amour flambant grava jadis.

5. À vos stylos (ou claviers) maintentant ! Écrivez une déclaration d’amour masquée en utilisant une des techniques présentées.

Downloads

DA-lesopener-bb-week5-2020_antwoorden-Un peu d’amour